• Association d'intérêt général
  • contact@oseonline.fr
  • 06 13 83 94 71
  • 7 rue Louis Braille 75012 Paris CAGNOTTE ASSOCIATIVE LEETCHI https://www.leetchi.com/c/sos-association-ose-en-peril

OSE et les Roms

OSE et les Roms

30

sept.
2013
Tandis que le sujet des Roms est plus que jamais d'actualité en ce moment en France, OSE poursuit ses campagnes de sensibilisation, commencées il y a des années maintenant, sur les bords de la Seine aux alentours de Paris. Baptisée Programme OSEROM 2, cette démarchée est financée par la région Ile de France.

Dimanche 15 septembre par exemple, Édouard, accompagné de Michel et Juliette, s'est rendu sur les quais d'Ivry et Vitry sur Seine, où de nouveaux campements Roms ont vu le jour, en grand nombre. La précarité qui y règne est toujours aussi édifiante.

OSE n'a jamais cherché à prendre position sur la "problématique" Roms, et souhaite uniquement établir un contact permettant de sensibiliser ces populations à la propreté de leur camps et à la non-dégradation de l'environnement qui les entoure, avec comme priorité absolue le fleuve. Et il se trouve que ce faisant, des amitiés se sont nouées au fur et à mesure des années.

Tout commence par une distribution de tracts, en roumain bien sûr, crées il y a quelques années avec l'aide précieuse de Mugurel, l'une de nos égéries Roms. Et il faut aussi expliquer que nous ne sommes pas là pour les expulser, et que nous n'avons rien à voir avec la police.
Si une grande partie des adultes ne savent pas lire, les enfants pourront en principe déchiffrer le tract et transmettre son contenu à leurs parents. Le document leur explique ce qu'est OSE, et surtout à quel point il est important de protéger l'environnement et nettoyer les camps, pour la santé de ses habitants comme pour la nature.

Puis on distribue des sacs (indispensables pour appuyer notre démarche) et on explique qu'il faut nettoyer, se débarrasser de tous ces objets entassés à droite et à gauche et balayer les sols. Et surtout, que RIEN ne doit être jeté dans le fleuve. Ils comprennent, font des grands signes d'acquiescement et se mettent souvent à l'ouvrage sous nos yeux pour nous montrer qu'ils ont coopératifs. Parfois le ton monte, et il faut insister pour se faire comprendre, mais cela fait partie du jeu.

La bataille est souvent loin d'être gagnée des la première visite. OSE reviendra sur ces sites, avec des traducteurs, pour surveiller, vérifier et se faire entendre à nouveau jusqu'à ce que les habitudes changent un peu.

Loin des polémiques actuelles, c'est tout simplement une démarche citoyenne et civique que OSE mène, comme toujours pour un monde un meilleur et une nature plus préservée.

  • date

    30 septembre 2013

Auteur : Antoine Chedebois